News


40 ans du CCNE : Une éthique constante dans un monde incertain par Monique Canto-Sperber


Monique Canto-Sperber, philosophe et ancienne Directrice de l’École normale supérieure (ENS), aborde dans son intervention la question de la contribution du Comité consultatif national d'éthique (CCNE) dans le cadre des débats éthiques. Elle y souligne l'importance des principes éthiques fondamentaux tels que l'autonomie, la bienfaisance, la non-malfaisance et la justice dans les délibérations du CCNE. Elle souligne également la perspective éthique qui guide leur travail et la stabilité de ces principes au fil des décennies, malgré l'évolution rapide des avancées scientifiques et technologiques. Au fil du temps, le CCNE a élargi son champ d'action en se concentrant sur des questions contemporaines, qu'il s'agisse d'avancées médicales, de crises sanitaires comme la pandémie de Covid-19, de questions liées au vieillissement et à l'autonomie, ou de demandes et pressions de groupes au sein de la société. La réflexion éthique du CCNE s'est ainsi adaptée au contexte actuel et aux préoccupations de la société. En conclusion, elle met en avant le rôle crucial du CCNE dans la réflexion éthique contemporaine, adaptant sa méthode aux enjeux actuels tout en préservant les principes éthiques fondamentaux et la responsabilité partagée dans les décisions médicales.

Bandeau 40 ans du CCNE