Vous êtes ici

Avis

« Quel monde voulons-nous pour demain? » C’est avec cette question que le CCNE a introduit les États généraux de la bioéthique. Notre monde change, il se transforme d’autant plus que les avancées de la science et de la technologie sont constantes et font sans cesse grandir, au gré des innovations et découvertes réalisées, le champ des possibles. Se demander ce que nous voulons pour demain, dans une perspective éthique, c’est parvenir à distinguer ce qui, à partir du possible, relève du souhaitable. Les États généraux de la bioéthique 2018,pilotés par le Comité consultatif national d’éthique, ont ainsi invité les citoyens à engager une véritable réflexion sur les éventuels usages possibles de ces découvertes scientifiques et technologiques, plus précisément dans les domaines qui relèvent de la bioéthique, à savoir la biologie, la médecine et les sciences de la vie